Éducation : rendre l'école obligatoire à 3 ans, un projet de loi discuté

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le projet "école de la confiance" selon Jean-Michel Blanquer prévoit notamment l'école obligatoire dès 3 ans et un rôle renforcé pour les surveillants. Mais le projet de loi ne fait pas l'unanimité.  

En Martinique, le taux de scolarisation des enfants de 3 ans est bien plus faible qu'en métropole. Alors, à Fort-de-France, l'obligation d'aller à l'école fait encore débat. "Je trouve que c'est trop jeune", confie une mère de famille. En métropole, 98% des 3-6 ans sont déjà scolarisés. La nouvelle loi, voulue par Jean-Michel Blanquer, obligerait les 26 000 derniers enfants à aller à l'école. Le financement de cette obligation coûterait 150 millions d'euros aux communes. Un montant plus élevé que les sommes versées aujourd'hui aux structures privées, car, en maternelle, l'encadrement est élevé. Cela revient à 1 600 euros par élève et par an.   

Quelle compensation pour les communes ?

La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) dénonce un transfert de financement vers le privé. Car en donnant plus à certaines structures, il y aura moins d'argent, notamment pour former des assistants de vie scolaire et favoriser l'inclusion d'enfants porteurs de handicaps, s'inquiète Rodrigo Arenas. "Cet argent est nécessaire dans les écoles publiques, mais aussi  parce que l'école publique est universelle et a cette nécessité d'inclusion des élèves", explique-t-il. Tout l'objet du débat parlementaire, qui s'ouvre lundi 11 février, est de savoir quelles compensations l'État va offrir aux communes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne