Éducation nationale : comment organiser les 24 élèves par classe jusqu'en CE1 ?

FRANCE 3

La mesure annoncée jeudi 25 avril par Emmanuel Macron fait réagir syndicats et parents d'élèves, qui pointent l'obligation de créer des classes et de recruter des enseignants.

Au lendemain de la conférence de presse d'Emmanuel Macron, organisée afin d'exposer la réponse du gouvernement aux demandes issues du grand débat national, le temps est aux réactions. Du côté de l'éducation nationale, c'est la mesure de la limitation du nombre d'élèves à 24 par classe jusqu'en CE1 qui est retenue. L'objectif est d'avoir des effectifs à taille humaine pour de meilleurs résultats. "C'est un investissement dans nos enfants", a même martelé le chef de l'État.

Plusieurs milliers de classes supplémentaires

"Si on parle d'abaisser les effectifs, il faut envisager un budget, puisque ça a un coût. La baisse démographique ne suffira pas, donc il faut envisager des postes. Or, à la rentrée prochaine, on a des postes en moins au concours", pointe Francette Popineau, secrétaire générale du syndicat des enseignants SNUipp-FSU. Le ministère reconnaît qu'il faudra créer entre 3 000 et 5 000 classes supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne