Bac 2019 : des candidats en plein doute

FRANCE 2

Lundi 8 juillet, plus de 100 000 candidats au bac sont convoqués aux rattrapages et dans le même temps, environ 10 000 lycéens sont toujours dans l'attente de leurs notes définitives.

Les élèves dont les copies du bac n'ont pas été rendues par les professeurs grévistes sont toujours dans l'incertitude. Ils doivent attendre le jury de délibération pour savoir s'ils ont décroché le précieux diplôme. "Je suis un peu stressée. Depuis vendredi, on n'a pas nos notes réelles, du coup j'attends", confie une candidate à France 2. Les professeurs grévistes ont finalement décidé de remettre les copies manquantes lundi 8 juillet, au matin. Pour eux, c'est la fin d'un mouvement de grève contre la réforme scolaire mise en place par le gouvernement.

Des professeurs en colère

Certains sont choqués par le terme de "prise d'otages" employé à leur encontre par Emmanuel Macron. "Ce que je trouve inadmissible dans cette expression, c'est que c'est une remise en cause de mon droit de grève, qui est un droit constitutionnel", lance un professeur. Mais pour les élèves et leurs parents, la rétention des copies est mal vécue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne