PMA : une loi incohérente ?

France 2

Des médecins ont dénoncé les incohérences de la politique d'aide à la procréation, réservée pour l'instant aux seuls couples hétérosexuels.

Choisir la poussette, préparer avec soin l'arrivée de leur futur enfant, un plaisir qu'Agnès et Sophie savourent, depuis que cette dernière est enceinte. En France, ce couple homosexuel ne pouvait pas avoir recours à une insémination artificielle. C'est donc vers l'étranger que ces femmes se sont tournées il y a deux ans. Elles sont d'abord allées en Espagne et au bout de quatre échecs se sont orientées vers la Belgique.

Les inséminations ont eu lieu à l'étranger

Deux pays où ces pratiques sont autorisées et qui accueillent de nombreux couples de lesbiennes françaises. En France, la procréation médicalement assistée est très encadrée et réservée aux couples hétérosexuels. Si les inséminations de Sophie ont eu lieu à l'étranger, la jeune femme a été suivie avant sa grossesse par un gynécologue français. Prises de sang, échographies, traitements ovariens, certains médecins accompagnent leurs patientes malgré l'interdiction de la loi. Une situation ambiguë que des médecins français ne veulent plus subir eux aussi. Autour du professeur Frydman, ils sont 130 à avoir signé un manifeste pour dénoncer les limites de la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne