Plusieurs candidats admis puis recalés au Capes à cause d'un bug informatique

Plusieurs candidats au Capes de mathématiques ont été dans un premier temps admis avant d\'être recalés, mercredi 5 juillet.
Plusieurs candidats au Capes de mathématiques ont été dans un premier temps admis avant d'être recalés, mercredi 5 juillet. (MICHÈLE CONSTANTINI / MAXPPP)

Plusieurs candidats au concours pour devenir professeur, ont été admis dans un premier temps mercredi avant d'être recalés quelques heures plus tard, à cause d'un problème informatique. 

C'est ce qu'on appelle l'ascenseur émotionnel : deux émotions contradictoires qui se succèdent en peu de temps. Cet ascenseur émotionnel, Simon Debiez l'a vécu mercredi 5 juillet, comme plusieurs autres personnes. Plusieurs candidats au Capes, le concours pour devenir professeur de cette matière, ont dans un premier temps été admis avant d'être recalés plusieurs heures plus tard. Le ministère de l'Education nationale évoque un bug informatique. 

Admis à 15 heures, recalé à 18 heures

Pour Simon Debiez, c'est l'euphorie à 15 heures, quand il apprend qu'il est reçu. "Ce sont mes collègues qui me l'ont appris", raconte le jeune homme. "Ils regardaient sur leur téléphone les résulats et ils m'ont applaudi en pleine réunion pédagogique." Le jeune homme, qui enseigne déjà en tant que vacataire dans le privé depuis deux ans, est aux anges : "J'étais sur un petit nuage." La joie est cependant de courte durée. Trois heures plus tard, une nouvelle liste tombe : Simon Debiez est finalement recalé. Les émotions sont nombreuses : "de l'incompréhension et énormément de colère", détaille Simon. 

Les listes avaient complètement changé !Simon Debiez, admis puis recalé au Capes de mathématiquesà franceinfo

Selon le Ministère de l'Education nationale, ce changement dans les listes des admis est dû à un bug informatique. Le ministère refuse cependant de préciser le nombre de candidats concernés par cette erreur. Selon Simon Debiez, ils seraient plusieurs dizaines. Le candidat malheureux a simplement reçu un mail dans lequel l'institution lui demande de l'excuser pour "la gêne occasionnée". Un bug d'autant plus rageant, selon lui, qu'au Capes les postes cette année n'ont pas tous été pourvus en mathématiques, faute de niveau suffisant des candidats.

Vous êtes à nouveau en ligne