Paris : une enquête ouverte après la découverte de cocktails Molotov à la faculté de Tolbiac

Une banderole est accrochée sur une barricade, dans un couloir de faculté parisienne de Tolbiac, le 4 avril 2018.
Une banderole est accrochée sur une barricade, dans un couloir de faculté parisienne de Tolbiac, le 4 avril 2018. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Les engins ont été découverts par un responsable de la sécurité de l'établissement.

Une enquête a été ouverte après la découverte, dimanche 8 avril, de cinq cocktails Molotov à l'intérieur de la faculté parisienne de Tolbiac, a indiqué lundi une source judiciaire. Les engins ont été trouvés par un responsable de la sécurité de l'établissement. 

L'enquête, ouverte par le parquet de Paris et confiée à la sûreté territoriale, devra déterminer qui est à l'origine de la fabrication de ces engins explosifs. Elle concerne des faits de "détention de substance, produit incendiaire, explosif ou d'éléments destinés à composer un engin incendiaire ou explosif en vue de préparer une destruction, dégradation ou atteinte aux personnes", a précisé cette source.

La fac bloquée depuis trois semaines

La faculté de Tolbiac est bloquée depuis près de trois semaines par des opposants à la réforme du gouvernement sur l'accès à l'université. Des échauffourées ont éclaté vendredi soir devant la faculté, lorsqu'un groupe de jeunes casqués et armés de battes de baseball a lancé des projectiles contre les étudiants bloqueurs.

Six personnes ont été interpellées après ces rixes. Elles doivent être présentées lundi matin au parquet de Paris, en vue d'éventuelles poursuites. Parmi les interpellés, cinq sont des étudiants d'autres universités, le sixième est lycéen, selon une source judiciaire.

Vous êtes à nouveau en ligne