Parcoursup : les lycées de banlieue sont-ils discriminés ?

FRANCE 2

Plusieurs lycéens de banlieues protestent contre les résultats de Parcoursup. Ils estiment que certains établissements sont défavorisés dans le choix des universités.

Les lycéens dénoncent des méthodes de sélection inégalitaires. À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ils ont bloqué un établissement, une semaine après les premiers résultats de Parcoursup. Au lycée Paul Éluard, 37% des élèves sont sans propositions ou en attente contre 33% en moyenne en France. Les élèves de banlieue ont-ils été discriminés ? À Colombes, dans les Hauts-de-Seine, 19 élèves d'une classe de 30 n'ont pas encore eu de réponse positive. Difficile d'aborder le bac sereinement.

Une sélection en fonction du lycée ?

Plusieurs professeurs partagent le constat des lycéens. Certains présidents d'universités ont admis que le lycée d'origine pouvait être un critère en fonction du taux de réussite au bac de l'établissement. Les présidents garantissent qu'en septembre, tout le monde trouverait une place. La ministre de l'Enseignement supérieur a répondu aux inquiétudes, indiquant que le nouveau système propose davantage de propositions aux lycéens. Les établissements supérieurs ont jusqu'au 5 septembre pour publier leur liste définitive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne