Parcoursup : embouteillage à l'entrée des facultés

France 3

Les lycéens avaient jusqu'au vendredi 17 juillet minuit pour accepter définitivement une proposition d'admission pour leurs études supérieures. Certains d'entre eux n'ont pas reçu de réponses positives.

Antoine Racine a obtenu son baccalauréat le 8 juillet dernier lors de la session de rattrapage. En février, il avait formulé quatre vœux d'orientation sur la plateforme Parcoursup dans les filières d'éducation physique et sportive. Alors que se clôture la phase d'admission post-bac, il a reçu un refus et il attend toujours les propositions dans la filière demandée.

Certains bacheliers sans réponses

"On m'a proposé un BTS dans la filière agricole. Ce n'est pas du tout ce que je voulais", explique-t-il. Comme Antoine, ils sont 9 500 nouveaux bacheliers en France sans réponses des établissements d'enseignement supérieur. Les syndicats étudiants connaissent bien le problème et proposent un accompagnement. "On peut, même après la rentrée, faire des demandes auprès des administrations pour y aller au forcing et demander à ce que l'étudiant soit inscrit", précise Mathilde Lalouette, secrétaire générale de la fédération syndicale étudiante d'Amiens (Somme). La ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé que les bacheliers sans réponses seraient accompagnés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne