Parcoursup : 955 bacheliers sont encore sans affectation

Une lycéenne regarde les résultats pour ses vœux sur la plateforme \"Parcoursup\", le 22 mai 2018 à Lille (Nord).
Une lycéenne regarde les résultats pour ses vœux sur la plateforme "Parcoursup", le 22 mai 2018 à Lille (Nord). (DENIS CHARLET / AFP)

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a par ailleurs annoncé que l'an prochain la phase principale de la procédure serait achevée au plus tard fin juillet, et non plus début septembre.

Un total de 955 bacheliers sont encore sans affectation sur la plateforme d'admission post-bac Parcoursup, a indiqué Frédérique Vidal, mardi 25 septembre, lors de sa conférence de presse de rentrée. Les bacheliers concernés sont accompagnés par les commissions des rectorats, selon la ministre de l'Enseignement supérieur.

Pour améliorer la nouvelle plateforme, accusée notamment d'avoir généré de l'angoisse chez les jeunes pendant l'été, la ministre a annoncé que l'an prochain, la première phase de la procédure – la phase principale – serait achevée au plus tard fin juillet et non début septembre. Elle a également annoncé "l'affichage du rang du dernier candidat appelé" et la "possibilité, pour le candidat, de définir par avance la réponse qu'il apportera aux propositions".

La ministre a en revanche exclu de revenir à une hiérarchisation des vœux, qui limite, selon elle, la liberté de choix des candidats pour leurs études supérieures. "Face aux craintes de discriminations dans l'accès à l’enseignement supérieur, je suis prête à travailler à l'anonymisation des dossiers analysés. C'est un engagement fort qui représente la façon de préserver le lien de confiance entre les jeunes et le supérieur", a enfin déclaré la ministre.

Vous êtes à nouveau en ligne