VIDEO. "Voyons grand comme ceux qui ont bâti les cathédrales" : Greta Thunberg alerte sur la nécessité d'agir pour la planète

BRUT

Ce 16 avril, devant le Parlement européen, la militante suédoise a rendu hommage à Notre-Dame de Paris avant d'évoquer la profonde crise écologique que connaît le monde. Un discours poignant.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le discours de Greta Thunberg a, une fois de plus, fait sensation. La jeune Suédoise est une grande figure de la lutte contre le réchauffement climatique et a notamment été la tête de proue des "grèves scolaires pour le climat" qui ont agité plusieurs villes européennes ces derniers mois.

Ce 16 avril, devant le Parlement européen, elle a souhaité alerter les députés sur la nécessité de sauver la planète. Son plaidoyer a débuté par un hommage à l'incendie de Notre-Dame de Paris, la militante écologiste a notamment souligné que "certains monuments sont plus que de simples monuments." Elle espère que les fondations qui soutiennent l'édifice sont solides et que celles qui maintiennent notre monde le sont encore plus.

Une maison en ruine 

Greta Thunberg rappelle que notre planète, comme la cathédrale, est à reconstruire. Ce n'est pas sans émotions que la jeune Suédoise à fait mention de la déforestation, de la toxicité de l'air, de la baisse de biodiversité ou encore de l'acidification des océans.

Sous les applaudissements encourageants des élus politiques, elle a dénoncé "le mode de vie" des plus privilégiés qui mettent en péril les espèces animales autant que l'espèce humaine."Si notre maison tombait en ruine, nos dirigeants ne se comporteraient pas comme vous le faites aujourd'hui", lance la militante devant le drapeau étoilé de l'Union européenne.

L'adolescente exhorte tous les dirigeants politiques à faire preuve d'une "détermination farouche" pour établir un plan sur le long terme. "Voyons grand comme ceux qui ont bâti les cathédrales", conclut-elle devant l'hémicycle.

Vous êtes à nouveau en ligne