VIDEO. Nouvelles épreuves du bac : "Ce sont des objets d'évaluation non identifiés", dénonce une enseignante

Claire Guéville, syndicaliste du Snes, critique notamment le manque d'anticipation du gouvernement dans la mise en place des E3C, les épreuves de contrôle continu pour le bac nouvelle version.  

Depuis le 20 janvier, date de début des épreuves du nouveau baccalauréat voulu par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, la tension ne retombe pas. Voilà trois semaines qu'une dizaine d'établissements sont bloqués chaque jour.

Ces épreuves, les E3C (pour "épreuves communes de contrôle continu"), qui compteront au total pour 30% de la note finale du bac nouvelle formule, suscitent la colère des syndicats, de professeurs et de lycéens. Diverses actions ont été menées pour "faire barrage" à cette réforme qui va, selon eux, aggraver les inégalités. 

Claire Guéville, secrétaire nationale au syndicat Snes, détaille à franceinfo les principales critiques des enseignants. "Les sujets de la banque nationale de sujets sont souvent complètement inadaptés à la progression de la classe, au travail qu'on y fait, s'agace-t-elle. Donc on a des épreuves qui sont en quelque sorte des objets d'évaluation non identifiés, on ne sait pas trop ce que c'est." 

Blanquer prêt à "faire évoluer" les épreuves 

Autre critique : ce nouveau bac augmenterait les inégalités entre lycées."On voit bien comment un bac local, un bac par établissement, articulé au dossier de Parcoursup, va organiser le tri des élèves non pas sur le travail que le candidat aura fait mais sur les résultats et la réputation de son établissement", pointe la syndicaliste.  

Jean-Michel Blanquer s'est dit prêt, jeudi 6 février, à "faire évoluer" les prochaines épreuves de contrôle continu prévues à partir d'avril jusqu'à fin mai "dans le sens de la simplicité"Selon le ministre, pour le moment, 85% des établissements ont pu passer les épreuves normalement, et 15% ont été "troublés par des blocages, des manifestations liées à l'intervention, souvent, d'éléments extérieurs".

Vous êtes à nouveau en ligne