Réchauffement climatique : des lycéens font des propositions au ministre de l'Education nationale

Jean-Michel Blanquer reçoit les élus du Conseil national des lycéens, le 5 avril 2019.
Jean-Michel Blanquer reçoit les élus du Conseil national des lycéens, le 5 avril 2019. (LEON TANGUY / MAXPPP)

Jean-Michel Blanquer a rencontré vendredi les élus du Conseil national de la vie lycéenne. Ils lui ont remis des propositions tirées de travaux menés dans tous les lycées de France.

Comment lutter efficacement contre le changement climatique ? Les élus du Conseil national de la vie lycéenne ont fait des propositions au ministre de l’Éducation nationale vendredi 5 avril. Jean-Michel Blanquer recevait les élus du Conseil national de la vie lycéenne qui lui ont remis les conclusions de leurs travaux menés dans tous les établissements de France. 

Au total, une soixantaine de lycéens ont donc remis plusieurs dizaines de propositions au ministre et aux trois secrétaires d’État qui l'accompagnaient. "J'ai proposé les 'marches vertes' raconte l'un d'eux. Pendant deux heures, un groupe de classes irait ramasser les déchets dans l'environnement." 

Des recommandations intégrées au grand débat national

Un dialogue constructif pour Mehdi, élu de l’Académie de Montpellier: "les échanges ont été fructueux et montrent l'intérêt de la jeunesse sur les questions en lien avec l'écologie". Sentiment partagé par Giovanni, de l'académie d’Orléans-Tours : "ça prouve que les lycéens et les organes de démocratie lycéennes sont écoutés."

Pendant plus d’une heure et demie, les élus lycéens ont pu échanger avec Jean-Michel Blanquer qui promet d’inscrire leurs propositions dans les conclusions du Grand débat qui seront présentées lundi. "Nous avons apporté, au travers des milliers de lycéens qui ont participé et des centaines de réunions qui ont eu lieu, une contribution au Grand débat, tout particulièrement dans le domaine environnemental, explique le ministre de l'Éducation nationale. La jeunesse peut être une locomotive de la lutte contre le changement climatique et pour tout ce qui est nécessaire pour une société plus harmonieuse et plus durable"

"Il faut continuer le combat"

Avec cette grande consultation lycéenne, Jean-Michel Blanquer espère aussi mettre un terme aux grèves lycéennes pour le climat qui se sont déroulées plusieurs vendredis. "Manifester est aussi une forme de lutte" répond Ahmed, élu de l’Académie de Versailles. "Il a suffi de quelques semaines de manifestations pour que nous soyons entendus et pour que quatre membres du gouvernement viennent nous écouter. Il faut continuer le combat."

Continuer le combat et continuer le dialogue : les lycéens présents espèrent désormais la mise en place rapide de certaines de leurs propositions car, disent-ils, la planète ne peut plus attendre.

Le reportage de Matthieu Mondoloni
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne