Environnement : la jeunesse se mobilise à nouveau autour de Greta Thunberg

FRANCE 3

Alors que des jeunes français se rassemblaient vendredi 22 février en faveur du climat, l’égérie du mouvement, la suédoise Greta Thunberg, était à Paris.

Les traits sont encore juvéniles mais le visage est sérieux. Du haut de son mètre 50, Greta Thunberg, entourée par des caméras du monde entier, ne parle pas beaucoup. Empreinte carbone oblige, la jeune suédoise à l’allure fragile est arrivée à Paris en train. C’est en métro qu’elle se rend place de la République, protégée telle une rock-star par des dizaines de militants. Porte-parole d’un mouvement mondial de la jeunesse pour le climat, elle a un statut pas toujours facile à assumer pour une adolescente de 16 ans.

Une jeune femme qui ne tremble pas

Il y a six mois, Greta Thunberg était encore une adolescente anonyme. Inquiète pour son avenir, elle pose sa pancarte tous les vendredis devant le parlement suédois. Une grève de l’école pour dénoncer l’inaction des hommes politiques face au réchauffement politique. Devant les puissants, la jeune femme ne tremble pas, comme devant la Commission européenne (Bruxelles). Son message est devenu en quelques semaines le cri de ralliement d’une partie de la jeunesse du monde entier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne