DIRECT. Lycées : 450 établissements perturbés dans toute la France, dont 50 totalement bloqués

Une manifestation de lycéens à Lille (Nord), le 7 décembre 2018.
Une manifestation de lycéens à Lille (Nord), le 7 décembre 2018. (THIERRY THOREL / NURPHOTO / AFP)

Le syndicat lycéen UNL souhaite des manifestations tout au long de la semaine.

Des lycéens continuent de battre le pavé. Lundi 10 décembre, 450 lycées ont été perturbés dans après-midi, dont 50 totalement bloqués, selon les derniers chiffres du ministère de l'Education nationale. "On se rapproche en fait des chiffres de jeudi dernier", a précisé le ministère. Un peu plus de 10% des lycées français étaient concernés par ces blocages, barrages filtrants ou rassemblements. Divers incidents (feux de poubelles, jets de projectiles...) ont conduit à des dizaines d'interpellations.

Des manifestations toute la semaine. Le syndicat lycéen UNL souhaite des manifestations tout au long de la semaine. Dans un communiqué diffusé dimanche, il pointe "les violences des reformes Blanquer" qui doivent "redevenir le sujet central" de leur mobilisation.

Un syndicat porte plainte après l'arrestation des lycéens à Mantes-la-Jolie. Le syndicat UNL-SD a déposé une plainte après l'arrestation jeudi de 151 jeunes dans des conditions controversées, notamment pour "violences sur mineurs de 15 ans et plus par personne dépositaire de l'autorité publique", ont annoncé samedi ses avocats dans un communiqué.

Une journée d'actions mardi. Mardi 11 décembre devrait être la journée principale des actions lycéennes. Une "revanche lycéenne" est prévue mardi, annonce l'UNL. "Une jeunesse qui se soulève est une jeunesse capable d'imposer ses revendications", martèle le syndicat dans son communiqué.

Des facs mobilisées. Les bâtiments de l'université de Rennes 2 étaient bloqués lundi matin par des manifestants. Une assemblée générale de lycéens et d'étudiants avait voté en faveur du blocage de l'université jeudi dernier, dénonçant la réforme des lycées, Parcoursup et l'augmentation des frais de scolarité des étudiants étrangers.

17h39 : "On se rapproche en fait des chiffres de jeudi dernier", a précisé le ministère, avec un peu plus de 10% des lycées de France concernés. Divers incidents ont été signalés notamment en banlieue parisienne, à Grenoble, Saint-Etienne, Strasbourg, dans l'académie d'Aix-Marseille ou encore en Loire-Atlantique. Des dizaines d'interpellations ont eu lieu.

17h39 : Le nombre d'établissements touchés est plus important que prévu. Selon un nouveau bilan du ministère de l'Education, 450 lycées sont perturbés, dont 50 totalement bloqués. Dans la matinée, le ministère avait fait état de chiffres bien inférieurs, puisqu'il avait alors recensé seulement 120 établissements.

17h21 : Le motard qui avait foncé sur un policier, vendredi à Mulhouse (Haut-Rhin) pendant une manifestation de lycéens, a été mis en examen pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique, d'après nos confrères de France Bleu Alsace. Le garçon de 17 ans a été écroué.

16h31 : A Evreux (Eure), des affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et manifestants devant le lycée Aristide-Briand. Des poubelles ont été incendiées, des voitures ont été endommagées et des vitres d'arrêts de bus ont été brisées, selon Paris-Normandie.

16h15 : Ils se sont agenouillés, mains sur la tête, pour rendre hommage aux lycéens de Mantes-la-Jolie. Le syndicat UNL publie une photo de la mobilisation des élèves du lycée Lumière, à Lyon.

13h33 : Bonjour @anonyme. Le site principal de la Sorbonne, situé rue des Ecoles dans le 5e arrondissement de Paris, a en effet été fermé pour des mesures de sécurité. D'après France 3 Ile-de-France, cela fait suite à une tentative d'intrusion dans le bâtiment.

12h38 : La Sorbonne est fermée ?

12h21 : Bonjour @anonyme. D'après le ministère de l'Education nationale, il y a environ 4 000 lycées en France en comptant à la fois les établissements généraux, technologiques et professionnels. C'est donc environ 2,5% des lycées qui sont bloqués aujourd'hui.

12h21 : 100 sur combien SVP

12h16 : Plus de 100 établissements sont "perturbés" aujourd'hui par la mobilisation des lycéens. Nous faisons le point sur les blocages, région par région, dans cet article. Le ministère a précisé toutefois que la situation était bien plus calme que la semaine dernière.




(FRANCOIS CORTADE / FRANCE-BLEU NORD)

11h13 : A Vincennes (Val-de-Marne), une journaliste de France 3 Paris Ile-de-France signale des affrontements entre lycéens et forces de l'ordre.


10h53 : Le ministère de l'Education nationale précise aussi que la situation est beaucoup plus calme que la semaine dernière, qu'il y a beaucoup moins de tensions, notamment à Marseille et Bordeaux. En revanche, la situation reste tendue dans l'académie de Créteil.

10h50 : Entre 100 et 120 lycées sont perturbés ce lundi matin dans toute la France, dont 40 totalement bloqués par la reprise de la mobilisation des lycéens, annonce le ministère de l'Education nationale.

Lens: de nouveau des palettes et des poubelles qui flambent devant le lycée Béhal, bloqué. Des élèves à l'intérieur, une centaine massée devant l'établissement dans un calme étrange pour l'instant. Deux véhicules de police surveillent. @avenirartois



09h30 : D'autres établissements sont bloqués ce matin : c'est le cas à Lens et à Rennes par exemple.

09h25 : Sur son compte Twitter, le syndicat lycéen UNL publie des images du blocage du lycée du Pays de Retz, à Pornic, en Loire-Atlantique.

Vous êtes à nouveau en ligne