Éducation : une centaine de lycées bloqués

Plusieurs lycées ont été bloqués en France vendredi 30 novembre à l'appel de l'Union nationale lycéenne.

Devant un lycée de Limoges (Haute-Vienne) des lycéens crient leur colère vendredi 30 novembre. Selon le ministère de l'Intérieur, une trentaine d'établissements ont été perturbés. Dans un lycée de Poitiers (Vienne), la mobilisation a débuté tôt dans la matinée. Parcoursup, la nouvelle plateforme d'orientation post bac est particulièrement visée. "C'est un système de sélection extrêmement injuste qui vise à séparer les bons élèves des mauvais élèves", explique un jeune. Brandissant parfois un gilet jaune, les élèves ont répondu à un appel de l'Union nationale lycéenne pour protester sur les réformes en cours.

Du stress en plus

À Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), c'est la réforme du bac et l'introduction du contrôle continu qui inquiètent. Les lycéens estiment ne plus avoir le droit à l'erreur et être soumis à plus de stress encore. À Tours (Indre-et-Loire), la police a du faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les lycéens. Dans plusieurs établissements les blocages ont été reconduits pour la journée de lundi 3 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne