Éducation : de nouveaux lycées bloqués

Les lycéens ont manifesté à leur tour. Plus d'une centaine d'établissements sont bloqués partout en France, selon le ministère de l'Éducation.

Ils protestent contre la réforme du bac, contre Parcoursup, parfois aussi contre le futur service national universel. À Tarbes (Hautes-Pyrénées), comme dans de nombreuses villes à travers la France, les lycéens, s'appuyant parfois sur le mouvement des "gilets jaunes", se sont mobilisés. Plus d'une centaine d'établissements scolaires sont bloqués et des barrages ont été mis en place sur certains points névralgiques, comme le pont de pierre à Bordeaux (Gironde) où la circulation du tram est suspendue. À Antibes (Alpes-Maritimes), un barrage filtrant s'est installé sur la place Masséna.

Une voiture incendiée à Aubervilliers

"On est tous d'accord pour se dire qu'on est contre Macron, car il prend aux pauvres pour donner aux riches et tout le monde en a marre", explique un lycéen. "On bosse pour rien, on bosse pour les taxes", assène une autre manifestante. Dans plusieurs endroits, la situation s'est rapidement tendue. À Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), près de 200 jeunes sont sortis dans les rues, un abribus a été caillassé et une voiture incendiée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne