Parcoursup

La plateforme Parcoursup a été mise en place en janvier 2018, pour recueillir et gérer les vœux d'affectation des futurs étudiants de l'enseignement supérieur public français. Ce nouveau dispositif, au cœur de la réforme de l'université, a remplacé APB, système critiqué pour avoir flanché sous l'afflux de demandes.

Désormais, les lycéens en terminale et candidats en réorientation peuvent inscrire 10 voeux maximum sur cette nouvelle plateforme, sans les classer par ordre de référence. Les réponses sont transmises au fil de l'eau. Grande nouveauté : la plateforme détaille des "attendus" (compétences et connaissances requises) avec un cadre national pour chaque filière, et précisés par chaque université en fonction des spécificités de ses formations. 
plus
Ecoles : un business en or

VIDEO. Ecoles : un business en or

Des étudiants de l\'université de Nanterre (Hauts-de-Seine) en assemblée générale, le 15 mai 2018.

Parcoursup : en soutien aux "sans fac", des étudiants occupent le bâtiment de la présidence de l'université de Nanterre

Une lycéenne regarde les résultats pour ses vœux sur la plateforme \"Parcoursup\", le 22 mai 2018 à Lille (Nord).

Parcoursup : 955 bacheliers sont encore sans affectation

Le logo de la plateforme Parcoursup sur internet, le 19 avril 2018.

Parcoursup : quel bilan pour la plateforme d'orientation des bacheliers ?

Khaled Bouabdallah, vice-président de la Conférence des présidents d\'université.

Avec Parcoursup, la rentrée "se passe beaucoup mieux que l'année dernière", selon la Conférence des présidents d'université

Une élève en Terminale L à Poitiers (Vienne) attend les premiers résultats de Parcoursup, le 22 mai 2018.

Parcoursup : "46 000 candidats étaient toujours en attente" début septembre et non quelques milliers, dénonce un journaliste

La faculté de médecine Paris-Descartes, à Paris, le 13 juillet 2015.

Universités : comment lutter contre l'échec de la première année ?

AVANT/APRES. Découvrez les locaux de l’université de Tolbiac rénovés à la suite des blocages du printemps

La ministre de l\'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, invitée de franceinfo le 14 septembre 2018.

"Nous allons réformer profondément les études médicales et paramédicales", assure Frédérique Vidal

Frédérique Vidal, ministre de l\'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l\'Innovation, le 14 septembre 2018.

VIDEO. Parcoursup : "Un peu moins de 2 500" candidats sont encore sans affectation, annonce la ministre de l'Enseignement supérieur

Un amphithéâtre de l\'université de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

"Le printemps, ce n'était qu'un avant-goût" : à Nanterre, des étudiants souhaitent relancer la mobilisation contre Parcoursup

Lilâ Le Bas, la présidente de l\'Unef, dans le studio de franceinfo.

Parcoursup : plusieurs organisations proposent une aide juridique pour les recalés, afin de créer "un contentieux de masse"

Le logo de la plateforme Parcoursup sur internet, le 19 avril 2018.

Parcoursup : leurs souhaits ont-ils été exaucés ?

Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, invité de franceinfo le 6 septembre 2018.

VIDEO. Parcoursup : "Il reste 100 000 places" pour les bacheliers sans affectation, selon Jean-Michel Blanquer

La phase principale de Parcoursup s\'achève mercredi 5 septembre à minuit.

Parcoursup : la phase principale se termine à minuit mais la procédure reste active

15 000 bacheliers n\'ont toujours aucune proposition de formation pour cette année sur la plate-forme Parcoursup.

Parcoursup : l'interminable attente

A quelques jours de la rentrée universitaire, 100 000 étudiants ne sont pas satisfaits de la proposition faite par Parcoursup. 

Parcoursup : à quelques jours de la rentrée, "de nombreux établissements sont très loin d'avoir fait le plein"

Les étudiants indécis de Parcoursup restent nombreux, à quelques jours de la rentrée. 

"On ne connaît pas la taille des promotions" : le casse-tête des filières face aux indécis de Parcoursup

15 000 bacheliers n\'ont toujours aucune proposition de formation pour cette année sur la plate-forme Parcoursup.

Parcoursup : la Fage s'interroge sur "l'implication des rectorats", pour la plupart fermés cet été

La ministre de l\'Enseignement supérieur, de la recherche et de l\'innovation, Frédérique Vidal, le 11 juillet 2018.

Blocage des universités : "Le ministère prendra en charge les réparations"

A quelques jours de la rentrée universitaire, 100 000 étudiants ne sont pas satisfaits de la proposition faite par Parcoursup. 

Parcoursup : 100 000 bacheliers n'ont pas validé une proposition de formation, le système tourne au ralenti

Illustration Parcoursup

Parcoursup : une aide pour favoriser la mobilité des étudiants

Une future étudiante consulte le site Parcoursup, en mai 2018.

Parcoursup : plus de 66 000 jeunes n'ont toujours pas obtenu d'affectation

La plate-forme Parcoursup (illustration).

Parcoursup : les jeunes toujours dans l’attente

La plateforme Parcoursup permet de recueillir et gérer les vœux d\'affectation des futurs étudiants de l\'enseignement supérieur public français.

Parcoursup : les universités s'inquiètent

Illustration Parcoursup

Parcoursup : des vœux supprimés faute d'accès à internet

Illustration Parcoursup

"Je ne sais pas où je vais être dans un mois" : la longue attente de milliers de bacheliers sur Parcoursup

Une élève regarde le site de Parcoursup, à Lille (Nord), le 22 mai 2018.

Parcoursup : les universités doivent faire du "surbooking"

La plate-forme Parcoursup (illustration).

Parcoursup : l'attente pour des milliers de bacheliers

Une élève regarde le site de Parcoursup, à Lille (Nord), le 22 mai 2018.

Parcoursup : 17 000 élèves n'ont toujours pas reçu de propositions d'affectation

123

Vous êtes à nouveau en ligne