La sélection universitaire en Europe

Voir la vidéo
Francetv Info

La France est l'un des derniers pays d'Europe à ne pas appliquer la sélection à l'entrée à l'université.

En France, le bac suffit pour prétendre à l'université. Mais la loi Vidal pourrait bien faire évoluer ce principe et beaucoup d'étudiants sont inquiets. Mais ailleurs en Europe, les universités sont-elles également sélectives ? À Royaume-Uni, c'est oui. À la fin du lycée, les élèves passent leur A-Level. Les universités, en général publiques, vont sélectionner les étudiants en fonction des notes obtenues à cet examen.

En Allemagne, oui et non

En Espagne, ça sélectionne également. Pour intégrer une université publique, les élèves ont deux examens à passer. Le bachillerato à la fin du lycée, puis la selectividad, organisée par les universités elles-mêmes. En Allemagne, c'est oui et non. Cela dépend des filières. Les universités publiques ne sont en général pas sélectives et ne demandent que l'Abitur (l'équivalent du bac), mais en médecine ou en pharmacie, il existe des numerus clausus, fixés au niveau fédéral. D'autres filières comme la psychologie, le droit ou l'économie organisent leurs propres procédures d'admission.