Hérault : la police investit l'université Paul-Valéry de Montpellier pour faire le bilan des dégâts

Le campus, bloqué depuis la mi-février, est quasiment désert, les vacances universitaires ayant débuté vendredi.

Une cinquantaine de policiers ont investi le campus de l'université Paul-Valéry de Montpellier 3, lundi 23 avril dans la matinée, après deux mois d'occupation, rapporte France Bleu Hérault.

Tout s'est passé dans le calme car le campus est désert. Les étudiants sont en vacances cette semaine et les bloqueurs qui occupent l'université depuis près de deux mois avaient prévenu qu'ils ne seraient pas sur le site cette semaine.

Serveurs informatiques endommagés

Pour la police, cette intervention est surtout l'occasion de faire le bilan des dégâts dans les amphithéâtres de l'université. La police scientifique est également sur les lieux.

Il y a une dizaines de jours, les examens de cette université prévus sur internet ont été "suspendus" après une "attaque". Le président de l'établissement, Patrick Gillia a accusé des "casseurs" ou des "bloqueurs" d'avoir saboté du matériel. Plusieurs personnes ont forcé la porte du local contenant les serveurs informatiques et les ont endommagés.

Vous êtes à nouveau en ligne