Elève de terminale, c'est le dernier jour pour faire tes vœux sur Parcoursup : on répond à toutes les questions sur ton inscription

Le Salon Postbac à la Grande Halle de la Villette, le 12 janvier 2018.
Le Salon Postbac à la Grande Halle de la Villette, le 12 janvier 2018. (MAXPPP)

A partir du 13 mars à 18 heures, tu ne pourras plus modifier ni ajouter des vœux. Voici ce qu'il faut savoir avant d'appuyer sur "valider." 

Futurs bacheliers, futures bachelières, attention ! C'est le dernier jour pour déposer tes vœux sur Parcoursup, la plateforme ayant remplacé le dispositif APB, supprimé après de nombreux ratés. Passé ce mardi 13 mars à 18 heures, il sera trop tard. 

D'ici là, il est encore possible d'appeler le numéro vert de Parcoursup (0 800 400 070). Tu peux également envoyer votre requête via la rubrique contact de votre dossier personnel sur la plateforme. Et pour vous aider et calmer le stress, franceinfo répond aux questions de dernière minute. 

Je dois tout boucler avant ce soir, puis ne plus toucher à rien ? 

Effectivement, tu dois déposer tes vœux avant mardi 18 heures sur la plateforme Parcoursup. Après, tu ne pourras plus modifier tes vœux ni ajouter de souhaits. Pour rappel, tu peux formuler un maximum de dix vœux et jusqu'à 20 sous-vœux (les licences informatiques de plusieurs universités sur un même territoire par exemple). Contrairement à l'an dernier, les vœux ne doivent plus être classés par ordre de préférence. 

En revanche, tu as jusqu'au 31 mars pour finaliser ton dossier. Il faudra par exemple rédiger quelques lignes de motivation pour chaque vœu, dans une fenêtre dédiée sur le site, ou joindre les documents demandés par une formation. 

Je peux vraiment demander une fac scientifique avec un bac littéraire (et inversement) ? 

Oui, mais... A partir de cette année, les filières non sélectives (licences générales à l'université) précisent les acquis et compétences, selon les voies choisies, qu'elles estiment nécessaires pour réussir. Si ton profil ne correspond pas à ce qui est réclamé, tu devras obligatoirement suivre un parcours d'accompagnement. Attention, en cas de filières bondées (comme en droit, en Staps ou en psychologie), les profils qui correspondent aux attendus seront retenus en priorité.

C'est quoi ce QCM pour s'inscrire en droit ? 

Si tu souhaites postuler en droit, sache que tu devras passer une étape supplémentaire en remplissant ta candidature en ligne. Pour pouvoir valider ce vœu, il faudra répondre à un test obligatoire de 25 questions à choix multiples (QCM). Impossible d'y échapper, mais il faut relativiser son importance, car il s'agit seulement d'un test d'auto-évaluation.

Il est censé te permettre de cerner ton niveau par rapport aux attentes de la filière. Les résultats s'affichent une fois le questionnaire terminé sous forme d'une note sur 25 strictement confidentielle. Pas d'inquiétude : elle ne sera pas communiquée aux universités que tu vises. Tu pourras donc postuler, mais si ta note est très mauvaise, mieux vaut envisager une formation plus adaptée à tes connaissances. 

C'est quoi la lettre de motivation qu'on me demande ? 

Dès cette année, chacun de tes vœux doit être accompagné d'un texte de motivation, expliquant les raisons de ton choix. Dans Parcoursup, cela s'appelle "Projet de formation motivé". Si tu formules dix vœux, il faudra écrire... dix lettres ! L'objectif pour les responsables des formations est de s'assurer que tu ne claqueras pas la porte au bout de quelques semaines. Ainsi, mieux vaut bien soigner cet élément crucial de ton dossier. 

Avant de rédiger la lettre, assure-toi de connaître les spécificités de la formation visée pour pouvoir y intégrer les éléments qui témoigneront de la légitimité de ta candidature. Pour ce qui est de la structure, tu trouveras des conseils sur les sites spécialisés, comme ici sur le site du Parisien Etudiant ou même sur la plateforme Parcoursup.

Il est préconisé de rédiger un texte de 1 000 à 2 000 caractères maximum, avec "une intro directe et accrocheuse", une "partie personnelle" où tu te présenteras et "une partie explication" pour argumenter ton choix. Conseil d'ami : fais-toi relire pour éviter les fautes d'orthographe et d'inattention qui peuvent te pénaliser. Le site Scribens peut être très utile !

Mes profs peuvent-ils m'empêcher d'intégrer un cursus ? 

Les professeurs et chefs d'établissement ont effectivement leur mot à dire. Ils vont remplir une fiche baptisée "Avenir", en donnant leur (bref) avis sur tes vœux. Cette fiche est spécifique à chaque vœu et elle comprend des informations importantes sur ton année de terminale. Cet avis mentionne tes notes, mais aussi tes éventuels progrès et tes capacités en lien avec la formation demandée. Si tu es une bille en sport et en SVT, mais que tu cartonnes en éco, et que tu vises un DUT technique de commercialisation, tout devrait bien se passer. Ton prof principal donnera aussi son avis sur ton implication. 

Enfin, le chef d'établissement donnera son appréciation sur la formation visée, (aidé par l'avis du conseil de classe du 2e trimestre). En gros, il dit s'il est favorable ou non. Bon à savoir : certains enseignants opposés à la réforme ont déjà fait savoir qu'en guise de protestation, ils donneraient un avis favorable à tout le monde dans les filières autrefois non-sélectives, explique Le Parisien Etudiant. Cette fiche Avenir sera remplie avant le 31 mars. Tu pourras tenter de la consulter dès le 14 mars et alerter ton lycée si tu constates une erreur. Elles seront transmises aux établissements, via Parcoursup, à partir du 4 avril. 

Quand vais-je recevoir une réponse ? 

Les réponses des différentes formations commenceront à tomber le 22 mai. Mais elles pourront arriver au compte-gouttes, et non à dates fixes comme l'année dernière. Quatre possibilités : "oui", "oui si" (tu devras suivre un parcours d'accompagnement), "en attente" ou "non". Le ministère espère qu'au moins deux tiers des réponses tomberont avant les épreuves écrites du bac, qui débutent le 18 juin.

A noter qu'entre le 22 mai et le 25 juin, tu auras sept jours pour accepter ou renoncer à une formation. Du 26 juin au 29 août, ce n'est plus que trois jours ; puis un seul jour à partir du 29 août. On te conseille donc de suivre régulièrement tes dossiers. Pour cela, tu peux télécharger l'application Parcoursup (pour IOS ou pour Android) qui te permettra de rester informé des étapes. 

Quelle stratégie adopter dans ta réaction par rapport à ces réponses ? Si tu n'as pas de nouvelles de ton vœu favori, mais que tu as reçu une réponse favorable d'un autre établissement, tu peux accepter la proposition d'admission tout en indiquant clairement que tu souhaites conserver un ou plusieurs souhaits en attente. A l'inverse, si tu es accepté dans une formation qui ne t'intéresses plus (parce que tu as été pris dans un cursus que tu préfères), tu peux rejeter cette proposition... ce qui libère la place pour un autre lycéen. 

Et si je n'ai eu aucune réponse positive ? 

Même chose. Tu pourras postuler dans le cadre de la procédure complémentaire, à condition de ne pas demander une formation qui t'a déjà été refusée dans le cadre de la procédure. Selon le ministère de l'Education, "la commission d'accès à l'enseignement supérieur étudie les dossiers des bacheliers (...). Elle leur fait des propositions de formation au plus près de leurs choix initiaux". 

Et si j'oublie de m'inscrire avant le 13 mars ?

Ce n'est pas la meilleure idée si tu souhaites faire une formation qui t'intéresse vraiment, mais tout n'est pas perdu. Le 26 juin marque l'ouverture de la procédure complémentaire. Elle te permettra de postuler, toujours sur Parcoursup, dans les formations et universités qui disposent de places vacantes. Il faudra donc obligatoirement te créer un dossier sur le site. Et mieux vaut être rapide, car les places risquent de partir vite. Là encore, il faut bien penser à valider son inscription. 

Allez, plus que quelques jours de stress. Bon courage !