Blocage des universités : heurts violents à Tolbiac

Alors que plusieurs facs sont encore bloquées en France, de violents heurts ont éclaté ce samedi soir à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Un groupe muni de battes de baseball s’en est pris aux grévistes.

L’université Tolbiac attaquée samedi soir. Alors que des grévistes étaient à l’intérieur de l’université, un petit groupe l’a attaquée armé de battes de baseball et de bâtons. Des hommes portant des casques de moto ont lancé des bâtons par-dessus les grilles. Une journaliste, présente à ce moment-là, raconte. "L’ambiance était vraiment une scène de chaos, il y avait un feu et un mini incendie devant l’arrêt de bus. À l’intérieur, les étudiants de la fac hurlaient et disaient des grossièretés comme ‘dégagez les fachos ‘…"

La direction dépassée

Pour les occupants du site, l’identité des assaillants ne fait aucun doute. "Ce sont des groupes politisés ultras violents d’extrême droite qui trouvent inacceptable que la fac soit en lutte contre la sélection et ils ont voulu faire une démonstration de force". En face, la direction de l’université se montre totalement dépassée. "Il y a un vrai sentiment de non-maitrise de la situation. L’université n’est plus l’université. Les occupants ont créé leur propre structure et nous sommes dans une vraie inquiétude sur le contrôle de la situation", admet Sabine Monnier, directrice du cabinet du président de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Les facs sont bloquées par les étudiants qui rejettent la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne