Pantin : un professeur des écoles suspendu et bientôt jugé pour violences sur enfant

(Des parents devant l'école maternelle Liberté à Pantin © RF/ Nicolas Mathias)

Un professeur de maternelle à Pantin en Seine-Saint-Denis a été suspendu et placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès mi-octobre. Il est accusé d'avoir été violent avec quatre enfants âgés de moins de 3 ans depuis la rentrée de septembre.

Choqué par la scène dont il avait été témoin le 15 septembre, c'est un employé de l'école qui a dénoncé les faits. L'instituteur est alors dans la cour de récréation de l'école maternelle Liberté à Pantin, en Sein-Saint-Denis, avec les enfants, il demande à l'un d'entre eux de se calmer, il lui demande de s'asseoir et il finit par le pousser. Le petit garçon est alors tombé la tête contre le sol et s'est ouvert la lèvre. L'employé, qui avait déjà été témoin d'autres scènes de bousculade moins graves où les enfants n'avaient pas été blessés, a décidé à ce moment-là de prévenir la directrice.

Une cellule psychologique mise en place

L'homme en garde à vue hier a reconnu avoir bousculé l'enfant le 15 septembre mais sans vouloir le blesser. Ce jeudi matin, il a été présenté devant le procureur de Bobigny. L'jomme a été laissé libre sous contrôle judiciaire mais il devra répondre de ses actes en correctionnelle le 14 octobre prochain. Au tribunal de Bobigny, il répondra de violences sur mineurs par personne ayant autorité. En attendant son procès judiciaire,  l'instituteur de 60 ans qui était à deux ans de la retraite a été suspendu,par l'inspection académique. Et une cellule psychologique a été mise en place dans l'école pour parler aux enfants et aux familles.

 

Vous êtes à nouveau en ligne