Les universités françaises sont saturées

FRANCE 2

Cette année, on compte plus de 60 000 étudiants supplémentaires dans les facultés. France 2 décrypte le problème.

Des élèves assis sur les escaliers des amphithéâtres ou assis à même le sol : ces images ont fait le tour des réseaux sociaux. Ce sont celles d'universités françaises au bord de la saturation. On compte cette année plus de 60 000 étudiants supplémentaires, dont 20% se sont inscrits en droit ces dix dernières années. La filière est surchargée. Pourtant les statistiques sont brutales : en première année de droit, en moyenne 50% des étudiants échouent.

Pas de sélection pour entrer à l'université

Pour rentrer à l'université, une seule obligation, celle d'avoir son baccalauréat. Pas de sélection, le couperet tombera après. Dans certaines universités, le nombre d’élèves est tel qu'il faut les diviser en groupes. Une partie suit le cours avec le professeur, l'autre, dans une salle annexe, avec un projecteur. "Vu le nombre d'étudiants inscrits, il faudrait des stades pour pouvoir faire cours devant tout le monde à la fois, ou il faudrait que je répète mon cours sept fois", explique Bertrand Tavitian, professeur de biophysique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne