Les professeurs sont-ils trop sévères ?

France 2

Trois questions reviennent sur les relations, parfois tumultueuses, entre élèves et professeurs.

Relations tendues, abus de pouvoir ou encore solitude des élèves... Le monde de l'éducation est en crise. C'est le constat accablant que dresse Stéphane Furina, professeur d'anglais, auteur de "Pire que les élèves", dans lequel il dénonce les dysfonctionnements du système actuel.

Face à lui, Jean-Rémi Girard, professeur de français, pour qui l'enseignant est loin d'être le seul responsable.

Des relations de plus en plus compliquées. "Ca devient de plus en plus difficile pour les professeurs du fait des élèves, mais aussi, du fait des parents qui viennent remettre en cause ce que fait le professeur", explique Jean-Rémi Girard. "Les parents sont toujours mis de côté et après on se plaint qu'ils sont démissionnaires", regrette pour sa part Stéphane Furina.

"Un métier qui n'attire plus"

"Le professeur ne peut pas faire n'importe quoi, il y a un cadre", commente le professeur de français. "Les réglementations ne sont jamais appliquées", lui répond le professeur d'anglais.

Il déplore : "Nous avons des élèves en grande difficulté psychologique", ce à quoi lui oppose Jean-Rémi Girard : "on est très très seuls et on se sent très très seuls". "Aujourd'hui, c'est un métier qui n'attire plus", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne