Les Français s’arrachent les cahiers de vacances

Avec la fin d’une année scolaire chamboulée par le confinement, nombreuses sont les familles qui décident d’investir dans des cahiers de vacances pour consolider l’apprentissage de leurs enfants.

C’est une habitude qui connaît un véritable second souffle cette année. Comme chaque été, les cahiers de vacances fleurissent dans les différentes librairies du pays. Mais en 2020, après une année scolaire en pointillé en raison du confinement instauré pendant plusieurs semaines, les Français se ruent sur cet objet. C’est une manière ludique pour les familles de continuer l’éducation de leurs enfants, profitant d’exercices utiles mais dans un esprit plus léger.

Des ventes en hausse

Ce regain d’intérêt pour les cahiers de vacances fait évidemment le bonheur des éditeurs. Les ventes sont en hausse de 60%. "On a ré-imprimé des cahiers de soutien en nombre, des collections diverses et variées. Pour les cahiers de vacances, on n’a pas ré-imprimé. Ce sont beaucoup d’exemplaires qui sont mis en place et qui sont prévus chaque année donc ce qui va se passer cette année, c’est qu’il y en aura un peu moins longtemps dans les magasins parce que les gens vont les acheter plus vite", explique Carola Stang, directrice aux éditions Nathan.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne