Les Français de plus en plus mauvais en orthographe

France 2

Un sondage pointe du doigt une certaine dérive dans l'utilisation de notre langue. Parmi les fautes les plus fréquentes : l'accord des participes passés et les liaisons inopportunes.

La chasse aux fautes d'orthographe, sport national en France. Selon une enquête publiée jeudi 12 mars, la mauvaise utilisation des auxiliaires "être" ou "avoir" hérisse le poil de la moitié des Français. Exemple : la légendaire réplique "si j'aurais su, j'aurais pas venu", du film "La guerre des boutons".

Pour 57 % des Français, les fautes d'orthographe dans les médias sont insupportables. La langue de Molière est difficile et quand il s'agit d'écrire au pluriel les noms composés, nous sommes 63 % à éprouver des difficultés. 

La faute aux nouvelles technologies ?

Compliquée aussi l'écriture des chiffres qui s'accompagne parfois de liaisons fâcheuses : on ne dit pas "cents euros" mais "cent euros, "quatre vingts prend un 's'" mais pas quand il est suivi d'un autre chiffre. 

Le niveau d'orthographe a baissé, s'accordent les sondés qui y voient une priorité pour l'éducation. 86 % des Français jugent que les nouvelles technologies sont responsables de cette dégradation. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne