Les assurances proposent une assistance pour faire face au harcèlement scolaire

France 2

France 2 a enquêté sur ce nouveau service et comment il peut vraiment aider les familles concernées par ce problème.

De l'école primaire au lycée, le mal inquiète de plus en plus les jeunes et leurs parents.  À l'école ou sur internet, un élève sur dix est aujourd'hui victime de harcèlement. Devant la multiplication des cas, une assurance scolaire a décidé d'aider les jeunes victimes et leurs parents. Sans coût supplémentaire, elle propose cinq consultations chez un psychiatre ou un psychologue.
"Le parent n'aura qu'à appeler son conseiller MAE, et à partir du moment où il déclarera que son enfant  est en situation de mal-être, nous intervenons, directement sur du déclaratif. Aucune preuve ne sera demandée", explique Delphine Abecassis, responsable marketing et communication.

Briser le silence

En plus de cet aide, l'assurance offrira une assistance téléphonique. Elle expliquera aux parents et aux victimes comment effacer les photos et les propos injurieux sur le net.
Ce dernier mois, le ministère de l'Éducation et les associations ont multiplié les actions pour sensibiliser et briser le silence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne