Le numerus clausus porté à 8.000 étudiants en médecine

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur l'annoncent ce matin : 8.000 étudiants seront admis, à la rentrée prochaine, en deuxième année de médecine. Bloqué depuis trois ans, le numerus clausus est relevé, pour éviter la pénurie.

La décision était attendue - les étudiants en médecine vont (un peu) respirer : le numerus clausus augmentera bien à la rentrée prochaine. 8.000 étudiants seront admis en deuxième année de médecine.

Dans le détail, le nombre d'étudiants admis à l'issue de la première année commune aux études de santé passera de 7.400 à 7.500 ; celui d'étudiants venant d'autres filières (ingénieurs, grandes écoles) sera porté de 300 à 500.

Pas de quoi révolutionner la donne, donc. Le ministre de la Santé en est conscient. Dans un entretien au Quotidien du médecin , Xavier Bertrand explique : "cette hausse ne règle pas toutes les questions de démographie médicale, j'en ai bien conscience, mais c'est un élément clé d'une stratégie globale" qui sera évoquée dans les prochaines semaines, avec l'ensemble des professions de santé.

Et Laurent Wauquiez, le ministre de l'Enseignement supérieur, de préciser : "nous nous sommes assurés que cette augmentation était compatible avec les capacités de formation des facultés" .

Le numerus clausus avait été créé en 1971-1972, à 8.588 étudiants. Il avait ensuite été régulièrement baissé, pour atteindre un point bas à 3.500 en 1992-1993, avant de remonter très lentement (4.100 en 2000-2001). Il était bloqué à 7.400 depuis 2009.