La grossière erreur de conjugaison dans un manuel de français

FRANCE 3

Dans un manuel de français dédié aux collégiens de 4e figure une faute de conjugaison à faire frissonner les admirateurs de la langue de Molière. L'éditeur demande aux professeurs de rectifier.

C'est une faute qui écorche les yeux et les oreilles des fondus de la langue française. Dans un livre de français dédié aux élèves de 4e, le verbe "voir" n'est pas vraiment conjugué mais plutôt... massacré. Au passé simple, cela donne "Je vus, tu vus, il/elle vut, nous vûmes, vous vûtes, ils/elles vurent" au lieu de "Je vis, tu vis, il/elle vit, nous vîmes, vous vîtes, ils virent".

Pierre Lagrue, écrivain et membre du syndicat des correcteurs, se désole de cette faute mais ne s'en étonne pas. "Il y a une raison très simple à ça. La fonction de correcteur est complètement dégradée depuis des années. Les éditeurs s'en passent parfois et réduisent les coûts de manière drastique", explique-t-il à France 3.

Najat Vallaud-Belkacem aussi épinglée

La maison d'édition, injoignable dans la matinée de ce jeudi 15 octobre, n'envisage pas de retirer l'ouvrage de la vente. Elle demande aux professeurs de corriger. Les fautes grossières passent de moins en moins avec la veille des internautes. Ces derniers mois, ils ont épinglé les erreurs de français d'une convocation au bac, d'un tweet de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem ou encore des appréciations sévères d'un professeur sur une copie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne