L'invitation dérape sur Facebook : 24.000 invités

(Autre)

La police de la petite ville de Haren, au nord des Pays-Bas, est en état d'alerte. Une jeune fille avait décidé de fêter ses 16 ans vendredi mais son invitation sur Facebook est devenue incontrôlable et s'est répandue sur la toile. Plus de 20.000 personnes sont invitées.

Fêter ses 16 ans. Jusque là, rien d'anormal. Mais voir débarquer
plus de 20.000 personnes à son goûter d'anniversaire, ça peut faire peur. Merthe
Weusthuis, une jeune Néerlandaise, a vu
son invitation déraper sur Facebook. La mauvaise blague ressemble au scénario
de "Project X ", un film américain pour adolescents. La police de la
petite ville de Haren est sur les dents.

Une "invasion de fêtards"

La jeune adolescente a posté l'invitation sur le réseau social
Facebook et l'a envoyée à ses amis. Problème : elle oublie de rendre
l'invitation privée et elle s'est "répandue comme une tache d'huile sur
internet"
, déclare une porte-parole de la police locale. Des milliers de
personnes ont indiqué qu'elles participeraient à la soirée. La police a pris
des "mesures de sécurité supplémentaires" .

Plus de 24.000 personnes ont reçu l'invitation et environ
2.400 d'entre elles ont indiqué leur participation à la soirée. Le conseil
municipal de Haren, qui compte 18.000 habitants, est prêt à activer des mesures
en cas d'"invasion de fêtards" .

"Project X Haren"

Ce scénario rappelle celui d'un film pour adolescent : Project
X. Trois adolescents organisent une soirée dans une maison familiale. La
sauterie dérape. (Voir la bande annonce du film à la fin de l'article)

Un film qui fait des émules. En juin dernier, deux jeunes gens
étaient condamnés à six mois de prison ferme après une telle fête dans le Var.

Là encore, les internautes font monter le buzz. Plusieurs sites
internet
ont été créés et sont dédiés à la soirée, qu'ils qualifient de
"Project X Haren ". Des sites donnent
l'adresse exacte du pavillon familial. D'autres proposent même...des tee-shirts !
Sur Twitter, le #projectxharen donne des centaines de réponses. Des vidéos sont
également postées sur Youtube.

 

 

 

Sur l'un de ces sites, la police indique : "Ceci est un appel
urgent de la police et du conseil municipal : ne venez pas à Haren vendredi
soir", ajoutant que "la police est prête à arrêter n'importe quel désordre".
Afin d'empêcher tout débordement, la ville serait même en train d'envisager la possibilité d'organiser...sa propre soirée !

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne