INFOGRAPHIE. Education : Juppé et Hollande, même combat ?

François Hollande, le président de la République, ainsi qu\'Alain Juppé, le maire de Bordeaux, inaugurent le salon Vinexpo, le 14 juin 2015. 
François Hollande, le président de la République, ainsi qu'Alain Juppé, le maire de Bordeaux, inaugurent le salon Vinexpo, le 14 juin 2015.  (THIBAUD MORITZ / MAXPPP)

Alain Juppé fait de l'éducation sa priorité pour la campagne présidentielle de 2017... tout comme François Hollande en 2012. Francetv info compare les propositions des deux hommes politiques en matière d'éducation. 

Alain Juppé passe à l'offensive pour 2017. Et c'est sur l'éducation qu'il compte mettre l'accent. Le favori des sondages pour la primaire des Républicains s'apprête à publier un livre qui dévoile son projet. Dans Mes chemins pour l’école (JC Lattès, en librairie le 26 août), Alain Juppé hisse la thématique au rang de "mère de toutes les réformes"

Une stratégie qui fait écho à la campagne présidentielle de 2012 menée par François Hollande. Le candidat du Parti socialiste avait lui aussi fait de l'éducation sa priorité. Dans ses 60 engagements présidentiels, adressés aux électeurs, il promettait notamment de créer 60 000 postes dans tous les métiers liés à l'éducation.

Les propositions d'Alain Juppé, pour 2017, se rapprochent de certaines mesures avancées par François Hollande en 2012. Les deux hommes politiques sont d'accord sur plusieurs points : l'école doit se concentrer sur les savoirs fondamentaux et venir en aide aux établissements scolaires des quartiers difficiles.

Mais des divergences subsistent entre les deux candidats à la présidentielle. Pour Alain Juppé, il ne serait pas injustifié de "conditionner certaines aides et allocations au respect d’un certain nombre de règles", avance-t-il dans une interview au Parisien magazine, vendredi 21 août. En 2012, François Hollande avait quant à lui promis d'abroger cette mesure, en place sous la mandature précédente. Celle-ci permettait de supprimer des aides et allocations aux parents en cas d'absentéisme scolaire. De son côté, Alain Juppé veut profondément réformer le baccaulauréat pour réduire son coût. François Hollande n'en avait pas fait sa priorité lors de sa campagne. 

Francetv info répertorie les propositions phares de ces deux candidats, en décalage d'une campagne présidentielle… à moins qu'ils se retrouvent en 2017 ?

Vous êtes à nouveau en ligne