VIDEO. "J’ai arrêté de parler, d’étudier" : le chanteur Mika raconte comment il a été harcelé à l'école

FRANCE 4 / FRANCEINFO

Le chanteur s'est confié dans le magazine "Suite Parentale" qui consacre un numéro au harcèlement scolaire, mardi 6 novembre, sur France 4.

"Je cachais la réalité de ce que qui se passait, ce qui veut dire que je me retrouvais seul à l'école, seul en rentrant de l'école, seul à la maison." A l'occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, mardi 6 novembre, le magazine "Suite Parentale", à 21 heures sur France 4, a recueilli le témoignage du chanteur Mika. Il raconte avoir été harcelé par son enseignante alors qu'il n'avait que 8 ans et qu'il venait d'arriver à Londres avec sa famille. "Elle avait décidé que c’était moi, que c’était moi qu’elle allait harceler, affirme-t-il. J’étais mis sur une chaise, où je devais attendre pendant une heure, deux heures, sans bouger. Je demandais à aller aux toilettes, je n’avais pas le droit. Et je faisais pipi sur ma chaise."

"Je n’écrivais plus, je lisais très mal"

Le cauchemar a repris quelques années plus tard lorsque des élèves du lycée Charles-de-Gaulle, à Londres, l'ont brimé. "Ils m’appelaient le Libanais, le pédé", détaille-t-il, précisant être la cible de jets d'objets : "Des canettes, des cailloux que je recevais dans la tête." Pour se protéger, il tentait de limiter les interactions avec ses camarades : "J’arrivais toujours cinq minutes en retard pour tous les cours et c’était pas parce que j’étais désorganisé, c’est parce que je me cachais", détaille-t-il.

Il a alors développé des troubles de l'apprentissage "très sévères, très sérieux" et un sentiment de honte : "Je n’écrivais plus, je lisais très mal. Et j’avais honte de le dire à ma famille, à mes parents, parce que c’est comme si je n’étais pas assez normal."

Vous êtes à nouveau en ligne