VIDEO. "Dans le métro, un mec a mis la tête dans mes seins" : victimes d'agression sexuelle, des femmes témoignent

Léa Bordier

La réalisatrice Léa Bordier a recueilli la parole de 41 femmes dans une vidéo postée sur YouTube. Toutes sont des anonymes.

C'est une vidéo de trois minutes où l'on croise le regard d'une quarantaine de femmes. Toutes sont des anonymes. Mais toutes ont un point commun : elles ont un jour été victimes d'agression ou de harcèlement sexuels. "En rentrant de soirée dans le métro, un mec qui m'accoste et qui voulait parler. Je refuse. On finit par s'engueuler et il me sort : 'Je vais te sortir ma bite, sale pute, ça va te calmer'", raconte l'une d'elles, en voix off. Une autre explique la fois où un individu "a littéralement mis la tête dans [s]es seins" dans les transports en commun.

Tous ces témoignages ont été recueillis par la réalisatrice Léa Bordier, auteure de la série Cher Corps sur internet. Contactée par franceinfo, elle explique avoir voulu "prolonger le #balancetonporc". Tout est parti d'un tweet qu'elle a publié mardi 17 octobre.

"Ce n'est pas les femmes contre les hommes"

Résultat : elle a reçu 200 réponses en 24 heures. "Deux choses m'ont surprise. D'abord, de voir qu'autant de femmes avaient des choses à me raconter. Ensuite, qu'elles acceptent d'être filmées à visage découvert. C'est la preuve qu'il y a un vrai mouvement de fond". 

Léa Bordier explique ne pas avoir tourné cette vidéo "pour dire que les mecs sont tous les mêmes." Ce n'est "vraiment pas les femmes contre les hommes", précise-t-elle. Au contraire, elle veut "surtout" susciter le débat. "Il faut qu'on réfléchisse ensemble pour changer les choses."  

Ça passe par une meilleure compréhension de l'autre, donc une meilleure éducation.

Léa Bordier

à franceinfo

La vidéo se termine ainsi : "Parce qu'agresser quelqu'un, c'est nier son droit au respect." Sa vidéo, diffusée sur sa chaîne YouTube, a déjà été vue par plus 12 000 personnes.