Harcèlement scolaire : Kiara retrace son histoire sur un page Facebook

France 3

France 3 a recueilli le témoignage de Kiara, une jeune fille victime de harcèlement dans son collège en Ille-et-Vilaine. Elle a créé une page Facebook pour raconter son quotidien et tenter de prendre le dessus.

C'est devant son ancien collège Saint-Joseph que Kiara raconte ses huit mois d'angoisse. Il y a deux ans, en sixième, elle est harcelée par une camarade. "On m'insultait beaucoup, on faisait toujours en sorte que je me retrouve seule et à force je croyais ce qu'on me disait. Ça a un petit peu commencé sur Snap et après c'était beaucoup au collège", livre la jeune fille. Kiara a changé d'établissement. Avec le recul, elle a voulu créer une page Facebook. Plus de 8 400 abonnés en quatre mois, un écho à son témoignage sur le harcèlement.

"Vous ne me ferez plus de mal".

"Marcel ment" c'est la parole qui se libère pour que les adolescents en détresse soient compris par les adultes. Avant que Kiara refuse de partir en voyage scolaire, tétanisée par la peur, son mal-être n'a pas été compris. Le fils de Sandrine était au même collège que Kiara. Il a mis fin à ses jours en avril dernier. Christopher, victime lui aussi, n'a rien dit. L’établissement n'a rien décelé, une enquête est en cours et sa mère reste inconsolable. "Il a laissé un mot sur Instagram le jour de son décès avec sa photo et un doigt d'honneur. C'était écrit : 'À tous ceux qui m'ont fait du mal, vous ne me ferez plus de mal'. Une dizaine de jours après, des élèves et des parents sont venus nous voir pour nous dire que Christopher se faisait harceler. Nous on n'a jamais su, et là on a compris que ça faisait presque quatre ans que ça durait", témoigne la mère du jeune garçon. Kiara ne veut plus se taire. En plus de sa page Facebook, l'association "Marcel ment" organise des réunions publiques pour épauler les jeunes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne