Brest : six élèves de l'École des mousses ont été exclus pour harcèlement

Brest (Finistère)
Brest (Finistère) (GOOGLE MAPS)

Les faits se seraient produits en pleine nuit, au début du mois d'octobre. Les autorités refusent d'en dire davantage sur la nature du harcèlement.

Six élèves ont été exclus définitivement de l'École des mousses de Brest, rapporte vendredi 29 novembre France Bleu Breizh Izel. Ils sont suspectés d'avoir harcelé et violenté un de leurs camarades au début du mois d'octobre. "Un fait de harcèlement au sein de l'internat" de l'École des mousses, c'est rarissime, selon la préfecture maritime de l'Atlantique. Une enquête interne militaire, déclenchée par le commandement du centre d'instruction naval (CIN) "a conclu que le harcèlement était avéré", précise la préfecture maritime. "Il y a eu contournement des valeurs et des règles appliquées à l'École des mousses". Les faits se seraient produits en pleine nuit, au début du mois d'octobre. Les autorités refusent d'en dire davantage sur la nature du harcèlement.

Le capitaine de frégate Emmanuel Rouve, directeur de l'école, explique que sa priorité "s’est portée sur la santé physique et morale de la victime, en y associant ses parents. Nous avons ensuite pris au plus tôt des mesures de prévention vis-à-vis de l’ensemble des autres mousses". Le mousse victime des faits de harcèlement poursuit sa scolarité au sein de l’école. L'établissement a une procédure dédiée pour les cas de brimades et suspicions de harcèlement. Une enquête judiciaire est également en cours.

L’Ecole des mousses "forme chaque année 220 jeunes qui souhaitent acquérir des compétences et un rôle au sein des équipages de la Marine nationale. La formation dure un an et permet d’apprendre le métier de marin tout en consolidant ses acquis scolaires", indique le site internet de l'école.

Vous êtes à nouveau en ligne