Enseignement : le casse-tête de l'orientation

FRANCE 3

Dans quelques jours, les élèves de terminale pourront commencer à s'inscrire sur le site des admissions post-bac.

L'orientation pour de nombreux élèves qui passeront le bac en juin prochain, c'est pour bientôt. Charles Tuzet est élève en terminale et c'est l'angoisse, dans quelques jours il doit formuler son choix sur le site admission post-bac dit APB. "On est devant un mur informatique, ça dématérialise la chose. Vous mettez vos choix et après en juin et août, il y a tout le système d'APB, vous êtes pris ou pas", explique le jeune homme.  

20 mars, date butoir

Le site APB recense à lui seul 12 000 formations accessibles aux étudiants. Une profusion qui angoisse autant les enfants que les parents. "Moi je trouve que c'est stressant cette histoire d'APB. Il y a un côté inhumain. Nous essayons de l'accompagner avec son papa, de lui poser des questions, de voir avec lui, de prendre des renseignements", explique Lydie Plaine, la mère de Charles. Au forum spécial parents du salon APB, les visages sont soucieux, les questions des parents fusent. Pour les choix APB, les candidats peuvent formuler jusqu'à 24 choix. 800 000 jeunes doivent se déterminer avant le 20 mars dernier délai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne