En France, l'apprentissage ne séduit plus

France 3

Le gouvernement veut porter le nombre d'apprentis à 500 000 en 2017. Mais les entreprises ne veulent pas recruter.

"L'apprentissage, c'est l'alternance de cours théoriques et de périodes en entreprise pour des jeunes de moins de 25 ans", explique Carine Azzopardi, journaliste à France 3. L'objectif du gouvernement, c'est 500 000 apprentis en 2017. "Cela ne semble pas hors d'atteinte, aujourd'hui on est à 400 000 mais le chiffre est en baisse. Il y a eu 60 000 apprentis de mois en deux ans malgré tous les dispositifs mis en place depuis une dizaine d'années", poursuit-elle.

7/10 trouvent un emploi dans les six mois

Pour lutter contre le chômage et le manque de formation, l'apprentissage est pourtant une bonne solution. À la sortie, ils sont sept sur dix à trouver un emploi dans les six mois. Mais il y a une contradiction dans les entreprises. Trois sur quatre ont une bonne image de l'alternance, mais seulement un quart d'entre eux envisagent de recruter un apprenti dans les douze mois. Parmi les freins évoqués : le temps et l'argent dépensé pour quelqu'un qui ne sera pas opérationnel avant quelques mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne