Éducation : les grands axes de la réforme de la filière professionnelle

L'Éducation nationale veut revaloriser la formation professionnelle. 700 000 élèves sont concernés par cette filière qui pourrait changer de nom. D'autres mesures pourraient être annoncées lundi 28 mai.

La filière professionnelle, une voie mal connue, mal aimée. Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer veut changer le regard porté sur ces enseignements, trop souvent synonymes de relégation pour ces 700 000 élèves. Pour cela, le ministre veut instaurer des sites d'excellence, des campus, des sortes de Harvard professionnels.

Plus de soutien

Deuxième grand axe de la réforme, simplifier l'offre de formation en regroupant des bacs pro en trois grandes familles de métiers dès 2019, une quinzaine d'ici quatre ans. Les élèves suivront en seconde des enseignements professionnels plus transversaux qu'aujourd'hui, en première ils se spécialiseraient dans une profession particulière. Enfin, la réforme veut apporter plus de soutien aux élèves. Comme dans les lycées généraux, ils devraient avoir plus d'heures dévolues à du soutien personnalisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne