Éducation : les écoles indépendantes ont la cote

France 2

Le ministère de l'Éducation nationale entend mieux encadrer la création et la gestion des écoles hors contrat, à l'enseignement alternatif ou confessionnel.

Ils sont de plus en plus nombreux en France : des établissements scolaires qui ne dépendent pas des normes de l'État et proposent un enseignement alternatif au modèle public. Un apprentissage bilingue dès la maternelle est ainsi proposé à Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône). Une enseignante américaine travaille ici depuis trois ans, sans avoir de formation de professeur, ce qui légal pour les écoles hors contrat.

Critères limités

Les élèves ont aussi un cours de maths, une des rares obligations de l'école qui fasse partie des fondamentaux imposés par le ministère. Ce cours est prodigué par une retraitée de l'Éducation nationale.
On compte 98 créations d'établissements de ce type en France depuis 2012. Ceux-ci ne touchent aucune aide de l'État. Les contraintes d'ouverture sont limitées : le directeur doit avoir 21 ans, avoir le Bac, un casier vierge et une nationalité française ou d'un pays de l'UE.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne