Cyclisme : Jan Ullrich reconnaît s'être dopé

(Wolfgang Rattay Reuters)

L'ancien coureur cycliste allemand avoue pour la première fois s'être dopé. Vainqueur du Tour de France en 1997, Ullrich reconnaît dans un entretien pour un magazine avoir eu recours à "l'escroquerie" du dopage.

"Oui, j'ai eu recours aux traitements de Fuentes", l'ancien
vainqueur du Tour de France le cycliste allemand Jan Ullrich, a reconnu pour la
première fois
avoir eu recours au dopage avec l'aide du médecin espagnol
Eufemiano Fuentes, dans un entretien au magazine allemand Focus à paraître ce lundi.

Il est à ce jour le seul vainqueur allemand du Tour, en 1997. "Presque
tout le monde prenait à l'époque des substances dopantes. Je n'ai rien pris que
les autres n'ont pas pris aussi", estime Jan Ullrich.

Le vainqueur du Tour 1997 aujourd'hui âgé de 39 ans dit avoir
voulu se mettre au diapason. "Selon moi, il y a escroquerie à partir du
moment où je me procure un avantage. Il ne s'agissait pas de cela. Je voulais
favoriser l'égalité des chances", a-t-il justifié dans l'hebdomadaire.

Vous êtes à nouveau en ligne