Fin des épreuves écrites, sélection sur dossier, ouverture sociale... Sciences Po réforme ses procédures d'admission pour 2021

Les procédures d\'admission en première année à Science Po vont changer (illustration).
Les procédures d'admission en première année à Science Po vont changer (illustration). (BERTRAND GUAY / AFP)

Parmi les mesures annoncées, la fin des épreuves écrites et le renforcement de l'ouverture sociale.

Il n'y aura plus d'épreuves écrites pour entrer à Sciences Po à compter de la rentrée 2021. Selon les informations recueillies par franceinfo mardi 25 juin, l'Institut d'études politiques de Paris (IEP) va réformer, dès la promotion 2021-2022, ses procédures d'admission en première année.

Une nouvelle procédure en quatre étapes

Dès la rentrée 2021, une seule voie d'accès sera possible, contre trois actuellement. La nouvelle procédure se fera en quatre étapes. Tous les candidats seront jugés sur le contrôle continu au lycée, et la moyenne de leurs épreuves écrites au baccalauréat. Ils devront aussi rendre un essai écrit sur leur motivation et auront un entretien oral pour les admissibles. L'Institut se dit "convaincu que l'excellence ne se résume pas l'accumulation de savoirs académiques".

Renforcer l'ouverture sociale

Avec cette réforme, l'IEP entend également accentuer son ouverture sociale. Il s'engage à recruter a minima 30% d'élèves boursiers à chaque nouvelle promotion. On en compte actuellement 26%. Ils n'étaient que 6% en 2000.

Parmi ces élèves boursiers, la moitié devra être originaire des lycées ayant signé des conventions éducation prioritaire (CEP) avec Sciences Po, un dispositif mis en place en 2001 par Richard Descoings, ancien directeur de Sciences Po. Ce dispositif va être renforcé en ajoutant aux lycées des réseaux d'éducation prioritaire (REP) ceux des zones rurales ou périurbaines. L'IEP assure vouloir "aller chercher les élèves les plus talentueux partout où ils se trouvent". Pour atteindre ce quota, l'institut va augmenter le nombre de lycées partenaires, passant de 106 aujourd'hui à plus de 200 "dans les prochaines années".

Sciences Po bientôt sur Parcoursup

Pour "gagner en attractivité" et renforcer son ouverture sociale, Sciences Po va aussi intégrer la procédure Parcoursup dès 2020. La voie Sciences Po figurera aux côtés des autres choix d'études supérieures. Cette intégration doit "lutter contre l'autocensure, consciente ou non, de certains lycéens et les invitera à pousser les portes de l'établissement", espère l'IEP.

Avec cette réforme des procédures d'admission, Sciences Po ambitionne de "garantir la qualité et la richesse des profils" de ses élèves. Son objectif est de "former des dirigeants aux profils et aux compétences profondément renouvelés".

Vous êtes à nouveau en ligne