Les inégalités budgétaires territoriales se creusent en France

FRANCE 2

La route nationale RN 164, en travaux depuis 30 ans, n'est pas un cas isolé. Florence Griffond détaille d'autres exemples d'inégalités territoriales.

La route Centre-Europe Atlantique qui traverse le pays d'est en ouest est surnommée "la route de la mort". C'est la route la plus meurtrière de France. Depuis plus de 40 ans, les politiques promettent des crédits pour la sécuriser, mais les travaux sont souvent reportés ou se font alors sur de petits tronçons. À noter qu'une nouvelle portion va justement être transformée en autoroute, "mais aucun calendrier de précis n'est encore fixé", explique Florence Griffond sur le plateau de France 2.

Des inégalités territoriales à cause des infrastructures de transport

Autre exemple avec un pont situé à Grand-Verly, dans l'Aisne. "Cet ouvrage oublié a un besoin urgent d'être rénové. Le tablier est rongé et le pont est fissuré, mais la commune ne peut pas payer les réparations. Elle refuse de s'endetter et pourtant le risque est réel. Enfin, du côté ferroviaire, on peut citer toutes ces petites gares fermées alors que les grandes lignes sont quant à elle privilégiées", conclut la journaliste. Des inégalités territoriales à cause des infrastructures de transport, mais elles existent aussi en matière d'éducation. Dans les 10% des communes les plus pauvres, le nombre d'enseignants débutants est deux fois plus élevé que dans les 10% les plus riches. Or, ce sont les quartiers les plus fragilisés qui ont le plus besoin d'enseignants expérimentés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne