A Villemoisson-sur-Orge, le choc est immense après la mise en examen d'un enseignant pour agression sexuelle sur mineur

FRANCE 3

Le professeur de mathématiques d'un collège de la ville avait déjà été condamné pour des faits similaires survenus en Angleterre, il y a 10 ans.

 "Pédophile, bravo l'école", inscrit en lettre capitale sur les murs du collège de Villemoisson-sur-Orge dans l'Essonne. L'établissement a été vandalisé dans la nuit suite à la mise en examen d'un professeur de mathématiques qui enseignait ici. Il est soupçonné d'agression sexuelle sur mineur. Un choc pour ses anciens élèves. "Pour ma part je l'ai eu en cinquième, il était super gentil. Quand on le regarde, on ne dirait pas qu'il peut faire du mal à un enfant ou quoi que ce soit. Mon frère est parti en voyage scolaire avec lui donc c'est un peu choquant pour les parents de se dire qu'ils confient leurs enfants à un pédophile", explique un adolescent.

Des pulsions pédophiles

Les parents d’élèves sont extrêmement éprouvés d'apprendre les agissements d'un enseignant apprécié de tous. Cette affaire commence sur le parking d'un centre commercial. Le professeur de 55 ans rencontre un jeune garçon qui fait la manche. En échange de quatre euros, l'homme le conduit à l'écart et l'agresse sexuellement. Il filme la scène avec son portable. C'est cette vidéo récupérée par des jeunes et remise aux policiers qui permet son arrestation. En garde à vue, il avoue et va même plus loin et reconnait des pulsions pédophiles. Il a récemment effectué plusieurs voyages dans des pays du sud-est asiatique pour y rencontrer de jeunes hommes au physique juvénile. Les enquêteurs découvrent aussi ses antécédents. En 2006, le professeur avait été condamné à 15 mois de prison en Angleterre pour relation sexuelle avec un enfant. Mais de retour en France, loin d'être inquiété, il retrouve son statut d'enseignant de l'Éducation nationale. Depuis ses aveux, la police recherche activement le jeune garçon agressé au centre commercial.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne