VIDEO. Augmentation de la durée du congé paternité : "Première proposition à la rentrée", annonce Adrien Taquet

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Le secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance et des familles se dit "favorable" à l'allongement de la durée de ce congé et veut protéger les plus précaires "qui ne vont pas oser le prendre" tout en préservant le pouvoir d'achat.

Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé s'est dit, mardi 28 juillet sur franceinfo, "favorable" à l'augmentation de la durée du congé paternité. "J'y suis non seulement favorable, mais nous y travaillons", a-t-il annoncé.

Le congé paternité est de 11 jours actuellement auquel s'ajoutent 3 jours de congés de naissance, financés par l'employeur. "J'y suis non seulement favorable, mais nous y travaillons. Nous y travaillons avec pour objectif de pouvoir présenter une première proposition, probablement à la rentrée", a-t-il indiqué.

Une des hypothèses sur laquelle nous travaillons, c'est de doubler le congé actuel et de passer à un mois de congé parental global, c'est-à-dire intégrant à la fois le congé paternité stricto sensu et les congés de naissance. 

Adrien Taquet, secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance et des familles 

à franceinfo

Adrien Taquet est convaincu que le caractère obligatoire est "décisif", mais il ne veut pas que les précaires pâtissent de cette mesure : "Cette pression sociale qui fait que les plus précaires ne vont pas oser prendre le congé paternité, de peur de perdre leur boulot, c'est un vrai sujet sur lequel il faut que nous travaillions", a-t-il souligné. Selon lui, il faut aussi "faire attention" que l'obligation "ne conduise pas à de la perte de pouvoir d'achat pour les personnes, et notamment pour les plus précaires", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne