Un colloque crée la polémique à l'Assemblée nationale

FRANCEINFO

Les participants au colloque, considérés comme anti-IVG, ont suscité de vives réactions des associations féministes et de Marlène Schiappa.

Un colloque intitulé "affronter le transhumanisme" a été organisé à l'Assemblée nationale le mercredi 17 janvier. Mais parmi la liste des invités figuraient des militants anti-IVG, des figures de l'extrême droite et de la Manif pour tous. À l'extérieur du Palais Bourbon, des associations féministes et LGBT se sont rassemblées pour dénoncer ces mouvements jugés réactionnaires.

"Une image rétrograde de la femme"

"C'est un très bon exemple, ce colloque s'affiche sur le transhumanisme, mais en fait ça vient prôner une image rétrograde de la femme. C'est révoltant", lance Laurène Chesnel, déléguée chargée des familles à l'Inter-LGBT. Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes, a estimé que ce colloque était "réactionnaire, obscurantiste et moyenâgeux".

Vous êtes à nouveau en ligne