Sports de combat : les femmes s'y mettent

France 2

1 femme sur 4 a été victime d'acte violent dans l'espace public au cours des 12 derniers mois. Pour faire face en cas d'agressions ou pour reprendre confiance en elles, beaucoup de femmes ont décidé de pratiquer des arts martiaux ou des sports de combat.

Le 25 novembre est la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. De plus en plus de femmes, pour se protéger des agressions entre autres, pratiquent des sports de combat ou des arts martiaux. Trois fois par semaine, cette jeune directrice d'école s'accorde une récréation. Elle pratique le krav-maga, une discipline de self-défense empruntée à l'armée israélienne. Cela signifie "combat rapproché".

"Me donner confiance en moi"

L'exercice du jour : parer une intimidation au couteau. "J'avais besoin de dépenser mon énergie et c'est vraiment ce que j'ai trouvé avec le krav-maga, et au fur et à mesure, j'ai vu aussi un moyen de me donner confiance en moi et de trouver de l'assurance dans le quotidien", explique une participante. À sa création, ce club comptait 5% de femmes. Aujourd'hui, elles sont presque à parité. Simuler des agressions et apprendre à gérer des situations stressantes les rendent plus fortes. "Avant j'avais tendance à baisser la tête, à être un peu refermée sur moi-même, notamment quand je marchais dans la rue, et j'ai pris conscience avec le krav-maga qu'il n'y a pas de raison de faire ça (...), je me sens beaucoup plus sûre de moi", souligne une autre participante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne