Sexisme : 4 Françaises sur 10 déclarent avoir été victimes d'une injustice ou d'une humiliation récemment

Des inégalités de carrière, aux blagues et jusqu\'au meurtre, le sexisme est \"la source de toutes les violences\" dénonce la Haut conseil à l\'égalité.
Des inégalités de carrière, aux blagues et jusqu'au meurtre, le sexisme est "la source de toutes les violences" dénonce la Haut conseil à l'égalité. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Et ce sexisme au quotidien est "la source de toutes les violences" alerte la présidente du Haut conseil à l'égalité, Danielle Bousquet, sur franceinfo.

Le Haut conseil à l’égalité a publié, jeudi 17 janvier, un premier état des lieux du sexisme en France. Il révèle que "4 femmes sur 10 indiquent avoir dernièrement été victimes d’une injustice ou d’une humiliation du fait d’être une femme". Sur franceinfo, sa présidente, Danielle Bousquet, explique que ce sexisme du quotidien est "la source de toutes les violences, les injustices et les inégalités".

franceinfo : Quel est votre constat sur le sexisme, en France, aujourd'hui ?

Danielle Bousquet : Le sexisme c'est une idéologie de l'infériorité des femmes par rapport aux hommes, qui se manifeste dans tous les actes de la vie, dans le quotidien des femmes. Par conséquent, aujourd'hui, nous avons encore une réalité du sexisme très prégnante. Ce sont 10 millions de femmes en France qui chaque année subissent un acte sexiste au sens large du terme. Un acte sexiste, ça va d'une insulte ou une plaisanterie douteuse, jusqu'au meurtre. Ce sexisme est difficile à débusquer. Dans les actes de la vie courante on peut le voir sans s'en rendre compte.

Il y a un lien direct selon vous entre le sexisme du quotidien et ses conséquences les plus violentes ?

Le sexisme est la source de toutes les violences, les injustices et les inégalités : les inégalités au travail, c'est parce que les femmes sont considérées comme ayant des qualités spécifiques qui les vouent à tel ou tel type de métier. Les violences au sein du couple, c'est parce que le compagnon a envie de remettre sa femme dans le droit chemin parce qu'elle ne fait pas bien telle ou telle chose. L'image de la femme dans les films, qui les déprécient et les montrent comme juste des filles mignonnes un petit peu stupides, c'est parce que les femmes sont considérées comme des objets sexuels et pas des êtres humains à part entière. C'est toujours le même linéaire qui conduit à ce sexisme-là, c'est l'infériorisation des femmes.

Il y a des moyens de lutter concrètement contre ce sexisme du quotidien larvé dans la société ?

Absolument. Tout ça n'est pas une fatalité et on peut complètement faire évoluer les choses. À partir du moment où les personnes vont se rendre compte de ce qu'est le sexisme réellement, de la gravité de ce qu'il produit chez les femmes qui en sont victimes, je crois que toute personne normalement consciente de notre humanité commune est capable de faire un constat sur ses propres actes et paroles et rectifier les choses. Et ça dépend des pouvoirs publics, qu'ils mettent en place les politiques publiques correspondantes.

Vous êtes à nouveau en ligne