Égalité salariale : la maternité accentue les écarts

Franceinfo

Aujourd'hui, en France, les femmes sont toujours moins bien payées que les hommes. L'une des raisons : c'est la maternité.

Faire un enfant implique-t-il pour une femme de sacrifier un meilleur salaire ? "La naissance d'un enfant affecte les possibilités des femmes de faire des horaires très longs. Ça les pénalise dans leur carrière, dans leur promotion, dans l'accès à des postes à haute responsabilité, et donc à haute rémunération", explique Sophie Maillard, économiste à l'INSEE.

La flexibilité au détriment de la rémunération

L'institut a mené une grande étude uniquement basée sur le salaire horaire. Entre un homme et une femme qui n'ont pas d'enfant, l'écart de salaire est de 7% à tout âge. Mais entre un père et une mère, cet écart passe à 11% à 25 ans, et de 25% à 45 ans. Autrement dit, cet écart de salaire débute à la naissance de l'enfant et augmente avec le temps. Une raison : les mères travaillent dans des secteurs moins rémunérateurs, mais qui offrent plus de flexibilité. Cette réalité ne concerne pas que la France. C'est aussi le cas au Canada, aux États-Unis ou encore au Danemark.

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne Youtube.

Vous êtes à nouveau en ligne