Forum Génération Egalité : "La lutte contre les violences faites aux femmes doit être au centre des politiques publiques", estime le secrétaire général de l'ONU

Ce direct est terminé.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a lancé mercredi après-midi le forum lors d'une cérémonie au Carrousel du Louvre, à Paris. 

Trois jours pour obtenir des "engagements concrets" en faveur des droits des femmes dans le monde. Plusieurs milliers de délégués représentants des Etats et des ONG se retrouvent à Paris, du mercredi 30 juin au vendredi 2 juillet, pour le Forum Génération Egalité, la plus importante convention de l'ONU sur ce sujet depuis la Conférence de Pékin, en 1995. "La lutte contre les violences faites aux femmes doit être au centre des politiques publiques", a déclaré en ouverture le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Ce direct est désormais terminé.

Kamala Harris, Angela Merkel et Justin Trudeau présents. Le Forum Génération Egalité, coprésidé par la France et le Mexique sous l'égide d'ONU Femmes, accueillera des personnalités telles que la vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris (à distance), la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre canadien Justin Trudeau ou encore l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton. 

Un "plan mondial d'accélération" vers l'égalité femmes-hommes. L'événement doit permettre d'aboutir à un "plan mondial d'accélération" vers l'égalité, autour de plusieurs thématiques comme les violences faites aux femmes, le droit à disposer de son corps ou encore l'égalité économique. Chaque thème sera abordé par des "coalitions d'action" qui associeront Etats, organisations internationales, société civile et secteur privé, afin d'élaborer une "feuille de route" dont la mise en œuvre doit être évaluée dans les cinq ans.

Chaque organisation ou Etat invité devra "prendre un engagement". Tous les Etats du monde ont été invités, à la condition qu'ils s'engagent réellement à faire progresser l'égalité femmes-hommes, a expliqué Delphine O, ambassadrice et secrétaire générale du forum. "Chaque Etat, chaque ONG, chaque organisation doit prendre un engagement", a-t-elle insisté auprès de franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne