Décès à l'hôpital Cochin, Touraine demande une enquête

(Maxppp)

La ministre de la Santé veut faire la lumière dans les meilleurs délais sur ce qui s'est passé samedi dernier à l'hôpital Cochin à Paris. Une femme d'une soixantaine d'années, admise aux urgences après une blessure au pied, est morte dans la salle d'attente du service. Une enquête interne a été ouverte par l'assistance publique-hôpitaux de Paris.

L'hôpital Cochin à Paris a ouvert une enquête interne après
le décès inexpliqué d'une femme de 61 ans au service des urgences samedi
dernier. De son côté, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a
demandé à l'AP-HP (Les hôpitaux de Paris) de faire "la lumière dans les
meilleurs délais
". 

Cette patiente de 61 ans avait été conduite aux urgences
pour une plaie au pied sans gravité. Cette femme souffrait par ailleurs d'une
maladie chronique pour laquelle elle était suivie régulièrement à l'hôpital Cochin.

Pas de problème d'effectif

Samedi, le jour de sa venue dans le service, les urgences ont reçu 152 patients,
un chiffre habituel qui n'explique pas cet accident. Par ailleurs, la direction de Cochin a indiqué que le jour de la mort de cette femme, il y avait dans le service "trois médecins seniors et trois internes de permanence ". Il n'y a pas eu selon la direction de problème d'effectif comme l'avait assuré la CGT.

Martin Hirsch a déjà annoncé qu'"à sa connaissance, il n'y avait pas eu d'interférence" entre le décès survenu samedi et la réorganisation très contestée de l'Hôtel Dieu. Le directeur général des Hôpitaux de Paris, a par ailleurs annoncé que les résultats de cette enquête seront connus "dans le courant de la semaine prochaine". 

A LIRE AUSSI ►►►  Une femme de 61 ans meurt pendant l'attente aux urgences

Vous êtes à nouveau en ligne